6 juin 2022 Java Spring Boot

Aperçu de l’architecture Spring Boot

Spring Boot est construit sur le noyau du framework Spring. Il s’agit d’une version simplifiée et automatisée du framework Spring. Spring Boot suit une architecture en couches dans laquelle chaque couche communique avec les autres couches dans l’ordre hiérarchique.

Couches de Spring Boot

Spring Boot se compose des quatre couches suivantes :

  1. Couche de présentation – Authentification
  2. Couche métier – Logique métier, validation et autorisation
  3. Couche de persistance – Logique de stockage
  4. Couche de base de données – Base de données réelle
Les couches de Spring Boot

1. COUCHE DE PRÉSENTATION

La couche de présentation est la couche supérieure de l’architecture Spring Boot. Elle se compose de la partie frontale de l’application. Elle gère les requêtes HTTP et effectue l’authentification. Elle est responsable de la conversion des paramètres des champs JSON en objets Java et vice-versa. Une fois qu’elle a effectué l’authentification de la demande, elle la transmet à la couche suivante, c’est-à-dire la couche métier.

2. COUCHE MÉTIER

La couche métier contient toute la logique métier. Elle est constituée de classes de services. Elle est responsable de la validation et de l’autorisation.

3. COUCHE PERSISTANCE

La couche de persistance contient toute la logique de stockage de la base de données. Il est responsable de la conversion des objets métier en ligne de base de données et vice-versa.

4. COUCHE DE BASE DE DONNÉES

La couche de base de données contient toutes les bases de données telles que MySql, MongoDB, etc. Cette couche peut contenir plusieurs bases de données. Il est responsable de l’exécution des opérations CRUD.

Spring Boot – Flow Architecture

Spring Boot flow architecture

Explication :

  • Le client fait une demande HTTP (GET, PUT, POST, etc.).
  • La demande HTTP est transmise au contrôleur. Le contrôleur mappe la demande ; il la traite et appelle la logique du serveur.
  • La logique métier est exécutée dans la couche service. Spring Boot exécute toute la logique sur les données de la base de données qui est mappée à la classe modèle de Spring Boot par le biais de la JPA (Jakarta Persistance API)
  • Une page JSP (ou encore du JSON ou du XML) est renvoyée comme réponse par le contrôleur.

Jakarata Persistance API ?

L’API Java Persistence (JPA), rebaptisée Jakarta Persistence en 2019, est une spécification de l’interface de programmation d’applications Java qui décrit la gestion des données relationnelles dans les applications utilisant Java Platform, Standard Edition et Enterprise Edition/Jakarta EE.

J’espère que cet article vous a été utile. Merci de l’avoir lu.

Retrouvez nos vidéos #autourducode sur notre chaîne YouTube : https://bit.ly/3IwIK04

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.